Au 30 juin 2016, 34 stations d’épuration (STEP) sont en service sur le sous-bassin de la Lesse pour une capacité totale de 67 290 équivalents habitants (EH). Il reste une trentaine de stations d’épuration plus petites à construire.

Pour rappel, la population du sous-bassin de la Lesse compte +/- 65 400 habitants dont 50 830 sont repris en zone d’épuration collective, soit 77,7% de la population.+/- 13 200 sont repris en zone d’épuration autonome soit 20,2 % de la population.

La charge polluante soumise à l’épuration collective dans le sous-bassin de la Lesse est de 70 528 EH dont :

45 746 EH proviennent de la force motrice ‘population’

23 072 EH proviennent de la force motrice ‘tertiaire’ = activités humaines (écoles, administrations) et touristiques (campings, hôtels, …)

1710 EH proviennent de la force motrice ‘industrie’ (pour toute industrie ayant l’autorisation de rejeter dans le réseau d’égouttage)

En ce qui concerne l’assainissement autonome, il est de la responsabilité du propriétaire concerné par ce type de régime de se conformer aux dispositions légales en la matière.

Pour les habitants situés dans les zones d’assainissement autonome, dont l’habitation date d’avant le PASH, aucun délai n’est actuellement établi pour la mise en conformité.

 

Que vous soyez en zone d’épuration collective ou  autonome, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur le site de l’AIVE en cliquant sur le lien suivant :

Chez vous : épuration autonome ou collective ?